Une nouvelle Rumeur

Mes spasmes espacés de sarcasmes ne lassent et n’effacent pas la moindre
menace
Entérinant, exterminant entièrement la rumeur… celle qui nous rend
Néfastes, inefficaces ou sensationnels…
Elle est, elle est le temps, elle aime le temps, elle est dedans, elle aime…
Elle aime les gens quand le temps passe et comme le temps c’est de l’argent,
La rumeur dure longtemps…
Pendant que la rue se meure…
La rumeur dure longtemps…
C’est ce que l’on dit…
La rumeur dure…

Pour qu’elle passe sans heurt, mon heure, mon épitaphe
J’ai mes suées, j’ai mes pleurs, mes humeurs, mes orgasmes
Une tumeur, comme une douleur de trop
Une aubaine, un fardeau, c’est une couleur de peau,
J’ai la mienne, j’ai ma voix… ‘paraît que c’est ce que l’on dit
Qu’on chuchote par là-bas et qu’on ‘ragote’ jusqu’ici
Leur malheur, c’est ma douceur à moi…
T’as vu l’heure, j’ai bien peur qu’on s’rentre à pied chez toi…
Qu’importe le temps qu’emportent les gens,
La rumeur parlera, le remord sévira mais…
La rumeur parlera…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s