La Peur Du Vide

On sort de crise et on s’en repent…
De résolutions en longs serments…
Le sang du Christ on le prend à nos dépens….
Sans rémission, le précipice aidant…

Si la soledad por aquì me da el vertigo, saltaré al vacìo…

Et si dans ma chute je crache mes peines…
On se rejoint, le même venin dans les veines…

Ironie du soir, le sort de chacun suit son p’tit bonhomme de chemin…
Errant bon train…
D’abord on se remémore la crise de l’or et son entrain…
D’accord demain nous appartient mais de nos mains dans ce décors
Il ne nous promet rien…
Quizas me voy…
Ahora soy…

El sol me da… hoy aqui…
Una verdad: ‘… siempre la luna’…
Saltaré con tigo…

Et si dans ma chute je crache mes peines…
On se rejoint, le même venin dans les veines…
On sort de crise, et tout fout l’camp!…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s